jeudi 29 août 2013

Les meilleurs pâtissiers de Lille {Une foodista chez les ch'tis}

Il faut quand même que je vous avoue quelque chose ...  aujourd'hui je fais mon coming out et vous révèle que je suis née .... Ch'ti !! 

Alors après New-York, Londres, Paris et Saint-Tropez, il fallait bien que je vous emmène à la découverte de mes meilleures adresses lilloises ! Si, si Lille est au même rang de notoriété que ces villes et si vous ne connaissez pas la principale ville française des Flandres, la Grande Braderie de Lille qui commence demain est un excellent prétexte pour réparer cela !

Pendant la Braderie, vous irez immanquablement manger les traditionnelles moules-frites et contribuer ainsi au concours des brasseries de la ville (NDLR : chaque brasserie verse en tas devant sa devanture toutes les coquilles vides des moules mangées par ses clients pendant ces 3 jours et 2 nuits : le plus haut tas mesuré le lundi l'emporte !). Mais pour le dessert, savez-vous où aller vous régaler ? Suivez donc les pas de la foodista qui vous emmène déguster les meilleures spécialités régionales sucrées !




































Commençons en toute humilité par THE meilleure boulangerie du Monde (ce n'est pas moi qui le dis,  c'est Alain Ducasse lui-même !)


Attention Alex Croquet n'est pas un boulanger comme les autres, pour moi il entre dans le cercle ultra fermé des artistes gastronomes qui allient haute qualité, créativité sans cesse renouvelée (voire du génie) et amour de leur travail!

En vous promenant dans le Vieux-Lille (mon quartier préféré de la ville où se trouvent d'ailleurs toutes ces adresses) vous trouverez sans souci rue Esquermoise sa boutique "en centre ville". Mais sa boulangerie historique est située à Wattignies, à 10 minutes au sud de Lille où j'ai eu la chance de rencontrer son épouse qui m'a - avec toute la sincérité et la générosité propres aux gens du Nord (Chauvine moi ? Je ne vois pas du tout ce qui vous fait dire ça ?!) - m'a raconté les inspirations et les convictions boulangères de son époux. 






Aucun additif chimique, temps de fermentation allongé, façonnage à la main, choix minutieux des farines et surtout l'eau est purifiée et dynamique : c'est à dire qu'elle n'est pas statique mais "circule" dans un système suspendu (nous n'en dirons pas plus, secret de génie oblige !). Le résultat, un pain riche en goût et en croûte, une mie crémeuse et aérée...clairement un pain qu'il faut goûter au moins une fois dans sa vie !




Alex Croquet, ce sont aussi des pâtisseries. Comme sa réinterprétation de la traditionnelle tarte au sucre du Nord qui ici prend la forme d'une pâte sablée nappée d'un caramel crémeux recouverte d'une crème passée au four ! Rien à voir avec la tarte du même nom que vous trouverez dans toutes les pâtisseries régionales mais en  même temps "l'esprit" et les parfums de ces 2 tartes ont un vrai air de famille ! Je vous recommande les gaufres (autre spécialité du Nord, dans le petit paquet blanc de la photo) qui sont les meilleures que j'ai jamais mangées !

En dehors de la recherche continue et extrêmement pointue de qualité, on devine derrière Alex Croquet un homme de coeur quand son épouse vous révèle avec pudeur et délicatesse qu'il réinvente "pour ses beaux yeux" ses gâteaux préférés. On ne peut être que touchés par la grâce du soin infini porté à chaque bouchée de pain que vous croquerez et à l'histoire qui s'inscrit derrière.


Alex Croquet, 66, rue Esquermoise à Lille






Le Merveilleux de Fred


Si vous parlez de cette adresse aux lillois, ils vous répondront phénomène de mode, file d'attente jusque sur le trottoir et dessert obligé des dîners en ville (donc overdose !). 

Mais voilà 2 raisons pour lesquelles, moi je garde une tendresse pour ce merveilleux-là !









Tout d'abord, parce qu'enfant c'était ma pâtisserie préférée. Mon petit "bec sucré" adorait le croustillant de la meringue adoucie par une crème chantilly praliné balancée par l'amertume du chocolat noir. Mais ce n'est pas la seule raison...




Si Le Merveilleux est une pâtisserie traditionnelle du Nord de la France et des Flandres, l'adresse où je vous emmène appartient elle à mon histoire plus personnelle. 

Imaginez mon étonnement lorsque passant devant l'ancienne boutique où je travaillais pendant mes études à Lille (feu L'Etiquette, papeterie chic qui vendait des papiers à lettres à l'unité, des albums-photos en papier italien, moultes stylos plumes, autres Mulberry et Filofax), je découvre une pâtisserie dédiée au gâteau préféré de mon enfance, alors qu'aujourd'hui ma passion pour la cuisine a pris la forme d'un blog ! 
Je vous assure que cela m'a fait un peu bizarre (ça doit être mon petit côté mystique !) et sourire à  la fois, alors j'y suis entrée un peu comme chez moi - même si l'aménagement intérieur n'a plus rien à voir avec la boutique de cadeaux autour du papier - en me disant, il n'y a pas de hasard dans la vie...il n'y a que des rendez-vous !


Aux Merveilleux de Fred : 67, rue de la Monnaie, quartier du Vieux-Lille





Le Lion d'or


Si on reste dans ce typique quartier du Vieux Lille et que l'on continue à remonter le temps, au bout de la rue de la Monnaie vos trouverez la Place du Lion d'Or où une boulangerie-pâtisserie traditionnelle propose un gâteau éponyme qui était lui ma pâtisserie préférée lorsque j'étais étudiante ! Non je vous assure je ne vous emmène pas en pèlerinage, c'est juste que ça fait trèèèèès longtemps que je suis gourmande !!

Heureusement pour moi, la recette reste inchangée ! Imaginez une tarte dont le fond de pâte  brioché est nappé d'une crème mi flan - mi crème pâtissière, garni de pêches puis d'une crème chibouste avant une fine croûte de caramel cuit ! 

Vous n'allez pas me croire, si après une telle description, je vous dis que cette tarte n'est pas lourde du tout ni écoeurante ?!  Alors il n'y a qu'une solution, goûtez-là par vous-même ! 

Commencez par une part individuelle... Mais si le soir vous êtes invités à dîner, je parierais bien que vous reviendrez acheter une tarte entière pour régaler vos hôtes !












Le Lion d'Or : 11, place du Lion d'Or, quartier du Vieux-Lille








UNAMI, maison de thé traditionnelle

Si comme moi, en "voyage" vous aimez acheter du thé, à 2 pas du Lion d'Or, de l'autre coté de la Place, Unami, vous attend avec une variété de thés impressionnante.





Le plus dur est de choisir parmi tous les thés proposés! Heureusement que la patience et les conseils avisés des vendeuses-expertes es thés vous permettront de repartir avec des thés fantastiques !




Unami : 8, rue Saint-Jacques, quartier du Vieux-Lille





Je ne sais pas si vous ferez des bonnes affaires ou chinerez des trésors pendant la braderie, mais si vous avez suivi mes pas de foodista, je suis sûre que vous garderez un souvenir inoubliable de votre visite dans ch'Nord !!



Rendez-vous sur Hellocoton !

11 commentaires:

  1. Je ne peux pas m'empêcher de commenter, moi qui suis Lilloise d'adoption depuis quelques années, et que je suis juste dingue de cette ville !
    Les adresses que tu donnes sont en effet les meilleures !
    Par contre, petite rectification, les tas de moules sont interdits depuis 2 ans....Seul le restaurant "Les moules" a encore le droit de le faire....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour l'information ! Cela faisait partie de la tradition de la braderie, mais il doit sûrement y avoir une raison !

      Supprimer
  2. Bien d'accord avec toutes les adresses que tu donnes! Mais j'ai bien envie de rajouter les macarons et pâtisseries de Patrick Hermand (http://www.patrickhermand.com/index.html) et le salon de thé anglais et ses sucreries so british (http://www.elizabeths.fr/)
    Merci pour cette balade gourmande du ch'nord!
    Et bonne braderie aux Lillois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces partages, j'irai visiter le salon de thé! Mon food reportage ne portait en fait pas sur les salons de thé, mais c'est une bonne idée ! ;)

      En revanche Patrick Hermand ne fait pas partie volontairement de ma sélection : leur sens commercial inexistant et leur accueil odieux, ne me permettent pas de les recommander à mes lecteurs.
      Peut-être ont-ils pris "la grosse tête", quoi qu'il en soit si cela est déjà inconcevable dans n'importe quel commerce, dans n'importe quelle région/pays c'est d'autant plus choquant dans une ville où chaque fois que tu pousses une porte du moindre commerce, tu es accueillie chaleureusement ! Le snobisme n'est pas nordiste, mais chez Patrick Hermand on dirait qu'ils ne sont pas au courant ! ;)

      Supprimer
  3. Merci pour ce retour en arriere ... pour la tourquenoise exilée sur Toulouse depuis 10 ans maintenant ... Je suis bien triste d'apprendre que les tas de moules ne sont plus autorisés !! C'est quoi ce scandale ?

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour cette madeleile de Proust !
    Mon p'tit coeur de Tourquenoise exilée sur Toulouse était bien content de lire cet article ;-)
    Mais au fait, c'est quoi ce scandale ? Y'a plus de tas de moules à la braderie ??!! :-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien contente de t'avoir fait faire le voyage à Lille en un clic Fanny !

      Moi aussi je suis tombée de haut (du haut de mon tas de moules, ha!ha !) en apprenant ça !! Les traditions se perdraient-elles ma bonne dame ?! ;))

      Supprimer
    2. Il n'y a plus de tas....mais il y a des bacs à moule!....si, si...
      Et je suis tout à fait d'accord avec toi pour les adresses...j'en rajoute 2 dans le vieux Lille, si tu repasses dans le coin 2 boulangeries, Au pain de nos ancêtres rue des bouchers où je trouve le meilleur des pains d'épices, et Brier, 118 rue Esquermoise, qui fait du bon pain, des bonnes brioches et plein de bons gâteaux....

      Supprimer
    3. J'étais à Lille il y a quelques justement mais avant ton commentaire !
      La prochaine fois, j'irai goûter ça ! Merci pour les adresses Babeth !

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
 

Blog Template by YummyLolly.com